CSC 4103 – Programmation système

Portail informatique

Voici la procédure pour installer une VM à base de VirtualBox. Pour info, Xubuntu est moins gourmand en ressources qu'Ubuntu.

  • Récupérer une ISO récente d'Ubuntu Desktop ou de Xubuntu.
  • Installer VirtualBox.

Pour créer une nouvelle machine virtuelle, il faut savoir que :

  • Les paramètres de ressources ont une influence sur la performance de la VM.
  • Recommandé: 2GB RAM, 2 CPUs, 128 Mo Video RAM, 3D acceleration. Pensez qu'il faut aussi conserver une quantité suffisante de ressources pour votre système natif (2GB de RAM et 2 CPUs sont probablement suffisants).

Une fois la VM créée, monter l'ISO dans son lecteur CD et démarrer la VM :

  • Suivre les étapes d'installation d'Ubuntu ou de Xubuntu.
  • Il sera demandé de créer un compte utilisateur sur le système : on parlera de ubuntu_user.
  • Tester l'accès à Internet depuis la VM, par exemple en ouvrant une page Web dans un navigateur.
Par défaut, les copier-coller entre machine hôte et machine invitée sont désactivés. Pour les activer, au niveau de la fenêtre englobant votre machine invitée : menu Périphériques -> Presse-papier partagé -> Bidirectionnel.

Les VirtualBox Guest Additions sont un ensemble d'outils installable sur la VM pour faciliter le fonctionnement :

  • Via le menu de la fenêtre de la VM: Devices -> Insert Guest Additions CD image.
  • Suivre les instructions d'installation dans la VM. Si vous avez choisi une Xubuntu, ouvrez un terminal, puis tapez-y la commande sudo /media/ubuntu_user/VBox_GAs_5.2.18/VBoxLinuxAdditions.run
  • Dans un terminal dans la VM: sudo usermod -a -G vboxsf ubuntu_user
  • Éteindre la VM.
  • Dans les paramètres de la VM dans VirtualBox, ajouter votre Dossier Partagé.
  • NOTE : cocher l'option de montage automatique.
  • Démarrer la VM.

Si tout s'est bien passé, dans l'explorateur de fichiers de la VM, le dossier partagé doit être visible et accessible sur votre bureau. Vous pouvez aussi y accéder avec un terminal en allant dans le répertoire /media. Vérifier que l'écriture et la lecture sont possible depuis la VM (Ubuntu) comme depuis l'hôte (Windows).